REPORTE EN 2022

 

Cuba, au cœur des Caraïbes

cuba
Catégorie
voyages et visites
Date
mardi 2 mars 2021 16:00 - jeudi 18 mars 2021 14:00
Lieu
Cuba - Cuba

VOYAGE REPORTE EN 2022

 

Nous avons le plaisir de vous proposer notre voyage : « Cuba, au cœur des Caraïbes », île au charme intemporel du 02 au 18 mars 2021.

Nous traverserons l’île de part en part en arrivant à Santiago de Cuba et en repartant de La Havane, circuit original avec un détour dans la région de Baracoa, peu visitée par les touristes, la région de Vinales avec ses mogotes, le lac Hanabanilla et le marais de Zapata.

Nous découvrirons ses villes et ses sites historiques (Santa Clara, Trinidad, Cienfuegos, Remedios…), ses plantations (tabac, cacao, café…), ses fruits exotiques, sa végétation luxuriante, sa flore, sa faune avec ses oiseaux endémiques, ses projets écologiques...

Nous nous imprégnerons des coutumes cubaines à travers la musique, les danses, la cuisine typique et les cocktails ! Nous profiterons de ses plages paradisiaques et de l’île enchanteresse de Santa Maria.

cuba2

Date limite d’inscription : 2 juin 2020

Cuba, au coeur des Caraïbes : circuit 17 jours / 15 nuitsdu 02 au 18 mars 2021

Jour 1 - Mardi 2 Mars – Saint-Ismier > Genève > Paris
Rendez-vous des participants à Saint Ismier (parking du Rozat) pour le transfert à l’aéroport de Genève. Envol pour Paris Orly sur vols Easyjet (sous réserve de reconduction du plan de vol pour 2021)- GENEVE / PARIS ORLY – 19h25 / 20h30. Transfert en navette de l’aéroport à l’hôtel. Rendez-vous à l’hôtel situé à l’aéroport d’Orly. Installation à l’hôtel. Dîner. Logement.

Jour 2 – Mercredi 3 Mars - Paris > Santiago de Cuba
Petit déjeuner. Transfert vers le terminal de vol de Paris Orly. Assistance aux formalités d’enregistrement et embarquement sur vol régulier Air Caraïbes (ou similaire). Horaires des vols : (selon plan de vol 2020, sous réserve de reconduction pour 2021 et de confirmation au moment de la réservation) : PARIS 10h00 / SANTIAGO DE CUBA 14h05 (durée du vol 9h05 – décalage horaire - 5h)
A l'arrivée, accueil par votre guide local. Tour panoramique rapide de la ville. Transfert et installation à votre hôtel à Santiago de Cuba. Dîner. Logement.

Jour 3 – Jeudi 4 Mars - Santiago de Cuba

cuba4

Petit déjeuner. Départ pour la visite guidée de Santiago de Cuba, capitale héroïque et métissée de l’Orient, considérée comme le berceau de la musique traditionnelle cubaine. C’est aussi la deuxième ville du pays et la plus caribéenne de Cuba. Elle doit son charme aux peuples espagnol, indien et africain qui l’ont occupée. Construite à flanc de colline, ses rues descendent en pente vers la baie dans un défilé de balcons, vérandas, fer forgé et toits de tuiles rouges. Santiago est une ville très riche sur le plan culturel, puisqu’elle est le berceau de nombreux musiciens et de styles musicaux comme le Bolero, la Trova ou le Son.
Au cours de votre visite, vous découvrirez : le Parque Céspedes, coeur de Santiago de Cuba et sans doute, l’un des lieux les plus romantiques de la ville, la cathédrale, édifice le plus ancien de la ville, et considérée comme l’un des joyaux de l’architecture de la ville avec sa belle façade néoclassique, et la Casa de Diego Velázquez et son musée de Ambiente Historico Cubano, une des plus vieilles demeures d’Amérique Latine, témoin de l’évolution du style espagnol vers le style typiquement cubain.
Visite du Musée del Cuartel Moncada, ancienne caserne et 2e place forte du pays (droit à régler sur place pour photographier). Découverte des nouveaux quartiers puis du Musée Cimetière monumental de Santa Ifigenia. Déclaré monument national, il contient les monuments funèbres les plus importants de Cuba, notamment la tombe de Fidel Castro. Vous aurez la chance d’assister à la relève de la garde du Mausolée de José Marti qui a lieu toutes les heures en un cérémonial très impressionnant.
Arrêt devant le Château del Morro, classée au Patrimoine de l’Unesco. Le Musée du Carnaval retrace l’histoire de cette célébration à travers des documents photographiques, des coupures de presse, des maquettes, des costumes, des étendards, des « cabezones » (grosses têtes en papier mâché) ainsi que de nombreux instruments utilisés pendant le défilé. Pour compléter la visite, vous assisterez à une représentation de Tumba Francesa (environ 45min), une combinaison de musique venant d'Afrique occidentale et de musique traditionnelle française.
Déjeuner au restaurant « El Baracon » en cours d’excursion. Retour à l’hôtel et dîner. Transfert à « la Casa de la Trova », temple de la musique traditionnelle cubaine, le « son », où les afficionados de musique live passeront un moment inoubliable. Les choses deviennent sérieuses à partir de 21h avec des artistes expérimentés (1 cocktail inclus par personne). Retour à l’hôtel. Logement.

cuba3     cuba5

Jour 4 – Vendredi 5 Mars - Santiago de Cuba > Baracoa (230 km)
cuba6Petit-déjeuner. Route en direction de Baracoa via Guantanamo.
Le long des routes reliant Baracoa au reste du pays, les paysans dressent leurs échoppes pour y vendre des boules de cacao, des fruits et des cucuruchos, cornets glacés aux parfums locaux tel que goyave, mamey jaune, guanabana ou amandes…
Arrivée à la Finca Toa pour le déjeuner. Balade autour du cacao à la Finca Duaba afin de découvrir les secrets de ce noble produit. Dégustation de cacao.
Départ pour une promenade en Cayuca sur le Rio Toa (env 45 mn/1h00), un petit canoë à fond plat utilisé par les agriculteurs locaux pour remonter la rivière. Vous pourrez découvrir les riches variétés de plantes et de fruits dont regorge la nature somptueuse autour de la Finca : cocotiers, arbres à pain, cacaoyers, manguiers, caféiers…
cuba8Continuation et visite de la ville de Baracoa, qui signifie "présence de la mer" en terme aborigène, celle-ci étant précisément l'une des richesses de la région. De plus, les montagnes couvertes de végétation exubérante, ainsi que les cours d'eaux qui abondent dans la région, forment un cadre naturel magnifique. La ville fut établie comme capitale du pays lorsque Diego Velazquez de Cuéllar arriva d'Espagne avec 300 hommes en 1511. Isolée du reste de l'île pendant près de 450 ans, Baracoa fut tout de même le rendez-vous de tous les révolutionnaires marquants de l'histoire cubaine, ancienne et moderne. Parmi les points d’intérêt de la visite, vous découvrirez la Cathédrale Nuestra Señora de la Asunción et sa Cruz de la Parra, la plus vieille relique européenne en Amérique dont on dit qu'elle fut plantée par Christophe Colomb en 1492. Le Musée municipal du Fort Matachin vous contera cinq siècles d’histoire.
Installation à l’hôtel dans la région de Baracoa. Dîner. Logement.

Jour 5 – Samedi 6 Mars - Baracoa > Santiago de Cuba (250 km)

cuba7

Petit déjeuner. Retour à Santiago de Cuba. Vous emprunterez une route en lacets par le viaduc de la Farola, qui se tient à une hauteur de 450 mètres au-dessus du niveau de la mer et s’étire sur 6 kilomètres à travers la montagne La Farola. Vous continuerez ensuite par la route longeant la côte sud et découvrirez une côte rocheuse semi-désertique aux gigantesques cactus avec la mer en fond. Arrivée et déjeuner tardif à Santiago.
Visite de la Basilica el Cobre, site religieux le plus important de toute l’île et objet d’une dévotion populaire intense, non seulement pour les catholiques mais aussi pour les adeptes de Santeria. Installation à l’hôtel à Santiago de Cuba Dîner. Logement.

Jour 6 – Dimanche 7 Mars - Santiago de Cuba > Bayamo > Las Tunas – Camaguey (350 km)
Petit déjeuner. Départ vers Bayamo, capitale provinciale chargée d’histoire. Découverte panoramique de la ville avec notamment la Casa de la Trova, la place de la Révolution, la fenêtre Luz Vasquez et la maison natale de Carlos Manuel de Cespedes. Déjeuner au restaurant « Royalton » (ou similaire)
Départ en direction de Las Tunas, capitale de la sculpture cubaine. Tour panoramique de la ville et de ses différentes places, sur lesquelles de nombreuses sculptures d’art ont pris place.
Poursuite pour Camaguey, surnommée "la ville des églises". Le centre-ville colonial est agréable et animé - de jolies ruelles étroites invitent à la flânerie. Les tinajones, grandes jattes en terre cuite utilisées pour recueillir l’eau, l’huile ou le grain et pouvant aller jusqu’à 2 m de hauteur et 4 m de circonférence, sont la spécialité de la ville. Camagüey est surnommée « la ville labyrinthique de Cuba » : beaucoup disent qu’il n’y a pas de centre-ville. En réalité, elle a été construite de cette manière pour… se protéger des pirates, et c’est plutôt réussi ! Installation à l’hôtel. Dîner. Logement.

cuba9     cuba10

Jour 7 – Lundi 8 Mars – Camaguey > Sancti Spiritus > Cayo Santa Maria (340 km)
Petit déjeuner. Au cours de votre visite, vous pourrez découvrir la Plaza del Carmen, joyau de la cité, et minuscule place du XIXe siècle tranquille et colorée, l'Iglesia del Carmen qui se distingue en arborant deux clochers d'une fière élégance, les galeries d’art, repère de la création d’artistes cubains contemporains. Vous visiterez l’atelier de Martha Jimenez Perez, céramiste cubaine réputée internationalement. Elle est connue pour ses figures de « Chismosas » (commères). La Plaza San Juan de Dios est un arc-en-ciel de couleurs franches, bleu, vert, ocre, rose, qui éclairent de superbes demeures restaurées avec art. L'église et l'Hospital San Juan de Dios (1728) illustrent le charme du baroque colonial. Cet ancien hôpital accueille le Museo San Juan de Dios retraçant le passé de Camagüey. Le Parque Ignacio Agramonte (place dédiée au héros de Camaguey pendant la guerre d’indépendance) et la cathédrale Nuestra Señora de la Candelaria (1864), chef-d’oeuvre baroque. Visite de la Cathédrale. Visite du Musée Ignacio Agramonte, demeure offrant un superbe exemple de construction de la fin du XVIIIe siècle et consacrée au plus important patriote de la ville, Ignacio Agramonte, mort au combat en 1873. L’Église et couvent Nuestra Señora de la Merced furent édifiés en 1747 puis reconstruits au milieu du XIXe siècle. L'ancien couvent de carmélites encadre un jardin ordonné, ponctué de tinajones et de petits bancs.
Poursuite de notre route en direction de Sancti Spiritus Balade à pied dans le coeur historique de la ville, quartier colonial restauré jalonné de rues pavées piétonnes, de toits en tuile et de réverbères à gaz. Entre autres monuments, vous admirerez le théâtre principal, datant de 1839 et qui est toujours en activité, et le pont, entouré de légendes et symbole de la ville, construit en 1831 sur la rivière Yayabo. Déjeuner au restaurant « Meson de la Plaza » ou similaire
Poursuite pour le Cayo Santa Maria, station balnéaire, via Yaguajay. Les cayos sont de petites îles basses constituées de sable blanc et de corail. Il y a de nombreux cayos tout autour de l’île de Cuba et ils ont tous un charme unique et sont très souvent constitués de mangroves et de plages de rêve au sable fin de différentes couleurs.
Installation à l’hôtel en Formule Tout Inclus en bordure de mer. Cocktail de bienvenue. Temps libre pour profiter de la plage de sable blanc et des infrastructures de votre hôtel. Dîner. Logement.

cuba11   cuba12   cuba14

Jour 8 – Mardi 9 Mars – Cayo Santa Maria > Remedios > Santa Clara (115 km)
Petit déjeuner Poursuite en direction de Remedios, l'une des plus vieilles villes de Cuba. Son église principale est la deuxième plus vieille au pays. Riche en histoire de démons et pirates, la seule apparition officielle de Satan sur tout le continent américain y fut répertoriée par la Sainte Inquisition...
Visite de l’église San Juan Bautista (visite intérieure selon ouverture de l’église ou évènement), du Musée de l’agro-industrie sucrière et du Parc d’anciennes locomotives. Embarquement pour une promenade insolite à bord d’une locomotive à vapeur datant du XVIIIe siècle qui était autrefois utilisée pour le transport du sucre. Déjeuner champêtre en cours de visite au restaurant « el Curujey » ou similaire
Continuation pour Santa Clara, coeur du « tourisme révolutionnaire » car directement liée à la Révolution Cubaine et au Che Guevara. C'est ici qu'eut lieu la bataille décisive des troupes du Che en 1958. Depuis quelques années, la cité y abrite d'ailleurs sa dépouille, loin des controverses sur son authenticité. Visite du Mausolée-Mémorial du Che, Plaza de la Revolucion (appareil photo interdit à l’intérieur, sur la place et dans le train). Visite du Mémorial du train blindé, dont le Che Guevara s’est emparé pour faire plier les troupes de Batista. La Révolution était dès lors en marche.
Petit tour d’orientation du centre-ville pendant lequel vous découvrirez le Parc Vidal et son kiosque à musique autour duquel on trouve le Théâtre de la Charité.
Installation à l’hôtel. Dîner. Logement.

cuba13   cuba15

Jour 9 – Mercredi 10 Mars - Santa Clara > Lac Hanabanilla > Vallée de los Ingenios > Trinidad (160 km)
Petit déjeuner. Visite de la Fabrique de Cigares Constantino Pérez Carrodegua, l’une des meilleures du pays. De l’autre côté de la rue, La Veguita est le point de vente de la fabrique. Bien qu’assez petit, il est bien approvisionné et tenu par un personnel expert et sympathique. Vous y trouverez du rhum bon marché et un bar à l’arrière-boutique.
Poursuite de votre route en direction du lac artificiel Hanabanilla, résultat de la construction d'un barrage en 1961, et réservoir d'eau potable pour les villes de Cienfuegos et de Santa Clara. Considérés comme réserve naturelle, les environs abritèrent dans les années 1960 des escarmouches entre les contre-révolutionnaires et les FAR (Forces armées révolutionnaires).
Vous embarquerez sur un bateau qui vous mènera jusqu’au Rio Négro où vous pourrez déjeuner ou encore marcher sur les berges du lac ou les sentiers pour une balade qui vous offrira l’occasion de découvrir la vie quotidienne des paysans de ces montagnes, et de pouvoir échanger vos impressions avec les habitants. Vous pourrez découvrir la richesse de la faune et de la flore de la région, avec une grande variété d’espèces endémiques.
Continuation en direction de la Vallée de los Ingenios, une série de trois vallées, San Luis, Santa Rosa et Meyer, où l’on produisait le sucre de la fin du XVIIIe siècle jusqu'à la fin du XIXe siècle. Arrêt à la plantation Manaca Iznaga et sa célèbre tour, construite il y a plus de 155 ans pour surveiller les champs et donner l'alerte en cas de fuite d'esclave ou de feu dans les plantations.
Déjeuner en cours d’excursion. Arrivée à Trinidad. Installation à l’hôtel. Dîner au restaurant « El Colonial » au coeur de la ville ou similaire. Retour à l’hôtel. Logement.

cuba17   cuba18

Jour 10 – Jeudi 11 Mars - Trinidad

cuba19

Petit déjeuner. Trinidad, « la belle endormie de Cuba », offre aux visiteurs le charme d'une ville-musée animée, nichée entre la mer et les montagnes. Au coeur de l’île, la petite soeur de La Havane baigne entre le bleu de la mer des Caraïbes et le vert des forêts tropicales. Inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1988, la belle Trinidad et son riche passé colonial sont des joyaux superbement rénovés et hauts en couleurs. Avec des ruelles, où il fait bon flâner à l’ombre des petites maisons de couleurs vives du centre historique, Trinidad est une ville qui a dû sa prospérité à la culture du sucre.
Départ pour la visite guidée de la ville : la Plaza Santa Ana, dont l’église est en ruine mais qui conserve une réelle authenticité. La Plaza Mayor, située en plein coeur du centre historique et construite en 1856, est un vrai petit oasis de fraicheur. Vous y découvrirez l’église de la Santísima Trinidad, édifice néoclassique datant de la fin du XIXe siècle et l’un des plus grands lieux de culte à Cuba. La Casa Templo de Yemaya, déesse de la mer, lieu idéal pour tous les curieux désireux d'en savoir plus sur la Santería (votre guide sera présent pour votre compréhension). Le Parque Céspedes est quant à lui un lieu de rencontre pour les habitants de Trinidad. La Taberna la Canchánchara est l'un des bâtiments les plus anciens de Trinidad, et arbore des styles architecturaux des XVIIIe et XXe siècles. C’est ici que nous avons rendez-vous pour déguster la Canchánchara, la boisson traditionnelle de l'armée de libération du XIXe siècle faite d'eau, de citron vert, de miel et de liqueur de canne à sucre (1 boisson par personne). La Casa del Alfarero est un atelier à l’histoire potière riche.
C’est dans le Palacio Cantero, une demeure coloniale datant de la première moitié du XVIIIe siècle, que vous trouverez le Musée Municipal de Trinidad. De sa fondation par Velasquez au XVIe siècle aux guerres d’indépendance en passant par le commerce de la canne à sucre et la traite des esclaves, le musée relate la riche histoire de la ville (2 CUC par personne à régler l’entrée pour l’usage de l’appareil photo). Déjeuner en cours d’excursion au restaurant « Don Antonio » au coeur de la ville ou similaire
Visite du Musée Nacional de la lucha contra Bandidos. On voit de loin ce fier clocher jaune, vestige de l'ancien couvent de San Francisco d’Asís (XVIIIe siècle) qui fut transformé en caserne, en poulailler, puis en école. Aujourd'hui, il abrite un musée consacré à la lutte contre les bandits, contre-révolutionnaires inclus, qui ont mené une guérilla contre les partisans de Castro dans la Sierra del Escambray, entre 1960 et 1965. De la tour, la plus haute de Trinidad, la vue embrasse toute la ville, la Sierra del Escambray et la mer des Caraïbes.
L’après-midi, rendez-vous à la Casa Artex, pour une initiation à la danse cubaine ou un perfectionnement (selon votre niveau). Démonstration de salsa et d’autres danses populaires cubaines. Ce sera ensuite à votre tour d’entrer en piste… (Cours de 2h) Retour à l’hôtel. Dîner.
Transfert vers le Palenque de Los Congos Reales, une scène en plein air, au pied des arcades en ruine de l’ancien théâtre. Vous assisterez à un show afro-cubain présenté par l'ensemble folklorique de Trinidad (Conjoncturo folklórico). Spectacle de qualité qui dure environ une heure. Après le show, la scène se transforme en fête animée par les musiciens de la troupe folklorique : danses et musique live au programme. Retour à l’hôtel. Logement.

cuba20   cuba21

Jour 11 – Vendredi 12 Mars - Trinidad > Parc el Cubano > Cienfuegos (100 km)
cuba22Petit déjeuner. Départ pour le parc national El Cubano qui se situe à une altitude de 250m. C'est dans ce parc que se pratique le sentier "Cimarrones de Javira", décrivant dans une formidable nature l'histoire de l'esclavage à Trinidad lors du siècle passé (XIXe siècle) La balade se termine à la cascade de Javira, avec possibilité de baignade dans ses piscines naturelles. Déjeuner champêtre typique
Continuation pour Cienfuegos, surnommée « La Perle du Sud » en raison de la beauté de son centre ville historique où prédominent les édifices de style néo-classique et éclectique. Fondée en avril 1819 par des colons français, la ville fut rebaptisée Cienfuegos en 1829. Au bord de l’une des plus belles baies de Cuba, la ville vous ravira avec ses larges rues rectilignes, ses parcs et les beaux édifices historiques qui lui ont valu d’être classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco en 2005.
Lors de votre visite de la ville, vous découvrirez le Parque Jose Marti, considéré comme le coeur du centre historique et autour duquel on découvre les édifices les plus importants de la ville : la maison du Fondateur, la mairie, la cathédrale, le théâtre Terry, et bien d’autres. Visite du théâtre Terry, de style éclectique, il est l’un des édifices les plus élégants de Cienfuegos. Il porte le nom du très riche commerçant Tomas Terry qui souhaitait que sa ville eût un théâtre luxueux pour accueillir des artistes de renom (Fermé les jours de représentations).
Continuation sur le Paseo del Prado - Paseo del Malecon, avenue bordée par de beaux édifices de style néoclassique et offrant une belle vue sur la baie de Jagua.
Installation à l’hôtel. Cocktail sur la terrasse du Palacio de Valle, l’un des édifices les plus emblématiques de la ville, véritable joyau architectural situé dans le quartier de la Punta Gorda, au bord de la Playa de las Ostras. Construit en 1917, il rappelle les constructions espagnoles en mêlant les styles : mauresque, gothique, roman, baroque et mudejar. Dîner au restaurant « Los Laureles » dans les Jardins du Palacio del Vallé, ou à l’intérieur du Palacio del Vallé ou similaire Logement.

cuba24   cuba25


Jour 12 – Samedi 13 Mars – Cienfugos > Baie des cochons > Jaguey Grande > La Havane (560 km)
Petit déjeuner. Continuation vers Playa Giron, la célèbre « Baie des Cochons », rendue célèbre par le débarquement organisé par la CIA en 1961. A l’entrée de la ville, un panneau avec un fusil et la phrase « Playa Giron, la première défaite impérialiste en Amérique Latine » annonce la couleur…
Arrêt à La Boca pour le déjeuner.
Départ pour une promenade en barque le long de la Rivière Hatiguanico, considérée comme l’une des rivières à plus grand débit de Cuba. Cette belle traversée vous permettra d’apprécier les beautés du paysage des Marais de Zapata, les forêts luxuriantes de mangroves qui servent d’habitat à de nombreuses espèces marines (poissons-chats, tilapia, sabalos), ainsi que l’exubérante végétation herbeuse et buissonneuse alentour. Le Marais de Zapata recense 900 types de plantes, 175 espèces d’oiseaux (dont le Todier de Cuba, le Trognon, l’Épervier etc..) et 31 espèces de reptiles (crocodiles).
En longeant le cours de ces eaux, vous arriverez à la réserve de Santo Tomás, où l’on remarque un changement graduel de la végétation et des espèces aquatiques.
Poursuite pour La Havane. Installation à l’hôtel. Dîner au restaurant « La Divina Pastora » (ou similaire), au pied de la Forteresse San Carlos de la Cabaña, qui vous offrira une vue panoramique sur toute la baie de La Havane
Cérémonie du Coup de Canon à la Forteresse San Carlos de la Cabaña : vous gagnez directement la place d'armes de la forteresse, où se déroule la cérémonie du coup de canon. A l'époque coloniale, un coup de canon est tiré, à 04h30 et à 20H : il annonce l'ouverture et la fermeture des portes de la muraille qui entoure alors la ville ainsi que le retrait et la pose de l'énorme chaîne qui ferme l'entrée de la baie, du Morro au château de La Punta. Retour à l’hôtel. Logement.

cuba27   cuba26

Jour 13- Dimanche 14 Mars - La Havane
Petit déjeuner. La Havane : Avec son architecture colorée et décatie, La Havane possède une patine délicieusement rétro. Dès les années 30, sa nonchalance avait séduit Ernest Hemingway, Winston Churchill et Errol Flynn. Aujourd’hui, il est toujours agréable de déambuler sur le Malecón, le célèbre boulevard du front de mer, en admirant les vieilles Chevrolet des années 50, avant d’aller boire un mojito dans un bar de la vieille ville (La Habana Vieja) et de se déhancher sur le rythme endiablé d’une rumba ou d’une salsa. La Havane, ville chargée d'histoire et riche d'un fabuleux patrimoine architectural colonial espagnol, Art déco et moderne, peut aussi s'enorgueillir d'une population remarquablement amicale. Vous allez découvrir que La Havane est en soi un musée de voitures anciennes, un musée vivant dans lequel nous vous proposons d’entrer.
Vous monterez à bord de « Coches Antiguos Cabriolet », qui vous feront vivre le fantasme de rouler à travers les rues de la Havane Moderne dans ces voitures des années 50 impeccablement soignées (4 personnes par véhicule). Votre chauffeur, le plus souvent propriétaire de son véhicule, vous mènera à la découverte de différents quartiers de la ville moderne : le Miramar, quartier des Ambassades étrangères et l’une des plus belles zones résidentielles de la ville, le Vedado et la Plaza de la Revolución, avec son agencement tentaculaire, ses demeures somptueuses et son sens de la Havane des années 1950. A proximité, vous découvrirez, le Cementerio Colón (cimetière), l'Hôtel Nacional grandiose et, à proximité, Coppelia le plus grand magasin de crème glacée au monde. Le Malecon, véritable institution à la Havane, est le boulevard qui longe l'océan. Le Centro Habana avec le Callejón de Hamel, est le temple de la culture afro-cubaine à La Havane et le point de rencontre des artistes et des intellectuels. Le Capitole, construit de 1920 à 1929, est une reproduction du Capitole de Washington. Le Prado est une grande avenue située au Centre-Havane et disposant de plus de 200 ans d'histoire. Elle a été durant longtemps l'avenue la plus importante et la plus belle de La Havane.

cuba28     cuba29

Vos véhicules vous déposeront à proximité du Musée du Rhum (Fundacion Havana Club) : installé dans une maison coloniale du XVIIIe siècle au coeur de la Vieille Havane, il s’agit tout d’abord d’un musée retraçant l’histoire du rhum à Cuba, exposant ses différents procédés d’élaboration et promenant le visiteur à l’intérieur d’une rhumerie ancienne. C’est aussi un lieu de détente et de culture. En fin de visite, vous profiterez d’un cours de cocktails typiquement cubains : on vous y expliquera les recettes et ingrédients à utiliser afin de réaliser certains des cocktails traditionnels cubains les plus connus (Mojito, Daïquiri, Piña Colada...) Dégustation d’un cocktail de votre choix. Déjeuner au restaurant « La Imprenta » (ou similaire), au coeur de la Vieille Havane.
Découverte de la Vieille Havane Historique : c’est dans le quartier de la Habana Vieja, classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1982, que l’on sent pleinement l’âme de la ville. Les rues de la Vieille Ville procurent un sentiment de nostalgie, comme si le temps s’était subitement arrêté au lendemain de la Révolution. Immédiatement à l'intérieur du port de La Havane, la Plaza de San Francisco est l'une des quatre places principales aménagées au XVIIe siècle. La Plaza Vieja, du XVIe siècle, était la dernière et la plus grande des quatre principales places coloniales à être aménagée. La Calle Mercaderes est l'une des rues les plus animées de la Vieille Havane. La rue pavée, sans voiture, doit son nom aux nombreux magasins qui occupaient autrefois cette rue. La Plaza de Armas est la place la plus ancienne et la plus importante de la Vieille Havane, et le site où la ville a été fondée. À l'ouest, et dominant la place, se dresse le Palacio de los Capitanes Generales, palais baroque du XVIIIe siècle, abritant aujourd'hui le splendide Museo de la Ciudad (sans entrée). La Calle Obispo reliant la Plaza de Armas à l'actuel Parque Central, est encore aujourd’hui la rue la plus fréquentée de la Habana Vieja, et vous permettra entre autres de vous arrêter au bar El Floridita, lieu de prédilection d’Hemingway.

cuba30   cuba31     cuba32

Visite du Musée National des Beaux-Arts, l’un des plus beaux musées de la Havane regroupant des tableaux de Goya, Rubens, Velázquez, Turner et Canaletto. Sur plus de 7600 m2 sont présentés plus de 1200 peintures, sculptures, gravures et dessins offrant le plus complet panorama de l’art national.
La Plaza de la Catedral, dernière des places principales à être aménagée à l'époque coloniale, est certainement l'un des plus beaux endroits de la Vieille Havane. Le Palacio de la Artesania est un manoir du XVIIIe siècle dont les fonctions ont varié tout au long de
sa longue histoire. Nous vous y proposerons de participer à ce que l’on appelle « Le Mariage » : la dégustation d’un fameux cigare cubain (un puro), sous la conduite d’un torcedor. Après une démonstration de la technique d’allumage du cigare, vous aurez la possibilité de déguster 1 cigare, accompagné d’un café et d’un rhum cubain - le tout en respectant scrupuleusement différentes étapes de dégustation enseignées par votre maître Torcedor.
Retour à votre hôtel en Coco-Taxi, (2 à 3 personnes par véhicule), ces scooters transformés avec deux roues derrière et une demi-coque jaune illustrant la forme de la noix de coco.
Transfert pour votre Dîner-Show au Habana Café, vitrine de quelques grands classiques de la culture américano-cubaine. Le Habana Café est un endroit unique qui évoque la bohème havanaise des années 50 dans une ambiance caribéenne. Retour à l’hôtel. Logement.    

Jour 14 – Lundi 15 Mars - La Havane > Viñales (185 km)
cuba33Petit déjeuner. Départ pour la Vallée de Viñales, paysage de karst exceptionnel encerclé de montagnes et parsemé de buttes de calcaire spectaculaires en forme de dôme (les mogotes) qui peuvent atteindre 300 m. Les techniques d'agriculture traditionnelles ont survécu pratiquement sans changement dans cette plaine pendant plusieurs siècles, en particulier pour la culture du tabac. On voit partout des orangers, des bougainvillées, des plants de tabac, des petites maisons de bois peint appelées bohíos, des casas de tabac, où sèchent les feuilles de tabac,
des plantations de canne à sucre et des paysans à l’oeuvre dans les champs. La Vallée de Viñales est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1999.
Une fois arrivés à Viñales, départ pour une balade à cheval (accessible à tous, puisque la balade s’effectue exclusivement au pas) nous conduisant vers les Mogotes. Vous pourrez ainsi observer les différentes cultures des paysans locaux, telles que le manioc, la malanga, la tomate, le poivron, le café, la banane, etc. Flore et faune endémiques, élevage de cochons... complèteront votre découverte du site.
Déjeuner à « la Finca Agroecologica El Paraiso », un grand jardin avec une grande quantité de fruits et légumes différents et une vue imprenable sur la vallée. Au-delà de ce paysage grandiose, le restaurant offre une variété de plats tous préparés suivant des méthodes naturelles : tous les engrais utilisés sont biologiques. On y sert une nourriture créole typique, faite avec du charbon de bois et sans aucun produit chimique.
Visite du « Despalillo », une étape entre le producteur et la manufacture de tabac. C’est un processus peu connu mais important, pendant lequel la feuille sera fermentée et triée uniquement par des femmes.
Visite du « Jardin De Caridad », un jardin botanique où l’on vous présentera les fleurs, les fruits, les bois précieux cubains et exotiques.
Visite de la Finca Macondo, une plantation de tabac où le producteur vous fera la démonstration du roulage de cigare. Visite du séchoir à tabac.
Arrêt au belvédère « Los Jazmines » avec sa célèbre vue panoramique sur toute la Vallée des Mogotes. Un jus de fruits vous sera offert pour profiter pleinement de cet instant.
Installation à l’hôtel. Dîner au restaurant “La Casa Don Tomas” en ville (ou similaire). Retour à l’hôtel. Logement.

cuba34   cuba35

Jour 15 – Mardi 16 Mars - Réserve de la Biosphère > Soroa > Las Terrazas > La Havane (205 km)
Petit déjeuner. Départ pour Soroa, surnommé « l’arc en ciel de Cuba », petit paradis pour les amoureux de nature. Le climat très humide a favorisé le développement d’une végétation luxuriante endémique, dont le célèbre tocororo cubain. Visite de l’Orquideario de Soroa, un jardin botanique rassemblant la plus vaste collection d’orchidées de l’île de Cuba. Continuation vers le Salto del Arco Iris, une chute d’eau haute de 22 mètres en pleine forêt tropicale. Au pied de la cascade s’est formée une piscine naturelle. Selon certains, ses eaux sulfureuses possèderaient des vertus thérapeutiques.
Continuation vers le village éco-touristique de Las Terrazas, projet centré autour d’un programme de reforestation de la Sierra del Rosario, où les colons espagnols puis les cultivateurs de café coupèrent de très nombreux arbres. En 1968, les autorités cubaines font ainsi replanter quelques 700 arbres, de 24 espèces différentes, dans la région. En 1985, Las Terrazas devient la première réserve naturelle protégée de l’île de Cuba inscrite à l’Unesco.
Accueil au Rancho Curujey où une brève explication du projet sera donnée tout en dégustant un cocktail de bienvenue rafraîchissant.
Vous découvrirez l’ancienne propriété caféière qui domine la colline – le Cafetal – et les anciennes ruines de caféiers « Buena Vista ». Visite de la Casa Polo Montañez, située sur l'une des terrasses à proximité du centre communautaire : elle montre l'histoire de ce célèbre chanteur et compositeur cubain à travers ses récompenses et ses photos de jeunesse.
Découverte de la Communauté de Las Terrazas : la Moka Alley est un boulevard situé à proximité de l'hôtel Moka, où se trouvent les services les plus variés tels que la vente de souvenirs, de parfums, de racines et de plantes.
Promenade sur les bords de la rivière San Juan, avec ses piscines d’eau naturelle et cristalline. Possibilité de baignade pour ceux qui le désirent.
Déjeuner en cours d’excursion au restaurant « La Casa del Campesino »
Retour à La Havane. Dîner au restaurant “El Aljibe” (ou similaire), restaurant connu pour sa recette de poulet, secrète de 62 ans, qu’ont eu le plaisir de déguster la star hollywoodienne Jack Nicholson et l'ancien Président Jimmy Carter Retour à l’hôtel. Logement.

cuba36

Jour 16 – Mercredi 17 Mars : La Havane > Paris
Petit déjeuner. Visite de la Finca Vigia, le refuge cubain d’Hemingway. Lorsqu’au moment de la révolution les américains ont dû fuir l’île, Hemingway a abandonné tous ses meubles, sa machine à écrire et quelques milliers de livres. Aujourd’hui, la maison de 18 pièces est un musée que gère la fondation Hemingway.
Continuation vers le marché artisanal couvert, le plus important du pays, installé dans les anciens docks maritimes de la capitale. Temps libre pour flâner et y effectuer votre shopping d’avant retour.
Déjeuner au restaurant « Café del Oriente » - restaurant gourmet qui s’enorgueillit d’être l’un des établissements les plus luxueux de La Havane. Selon horaires aériens, transfert en autocar vers l’aéroport de La Havane. Assistance aux formalités d’enregistrement des bagages. Envol à destination de Paris-Orly sur vol régulier Air Caraïbes (ou similaire). HORAIRES DES VOLS (selon plan de vol 2020, sous réserve de reconduction pour 2021 et de confirmation au moment de la réservation) LA HAVANE 17h35 / 07h35 PARIS +1

Jour 17 – Jeudi 18 Mars : > Paris > Genève > Saint-Ismier
A votre arrivée à l’aéroport de Paris-Orly. Vol pour Genève sur Easyjet (sous réserve de reconduction du plan de vol pour 2021) Paris / Genève – 10H30/11H35 Récupération des bagages puis transfert retour en autocar à Saint-Ismier.

Télécharger le descriptif  logo pdf

Télécharger le bulletin d'inscription et les conditions tarifaires logo pdf

 

 
 

Toutes les Dates

Évènement: Du mardi 2 mars 2021 16:00 au jeudi 18 mars 2021 14:00