Regards sur l'art

La_Montagne_Sainte-Victoire_Paul_Cezanne
Catégorie
événement culturel et ateliers
Date
Jeudi 7 Novembre 2024 19:30
Lieu
Saint Ismier

Regards sur l'art :  "Courants artistiques du XXe siècle (Partie 1)"

Cycle de six conférences, de 1h30 chacune, animées par Fabrice Nesta, artiste-plasticien qui enseigne le dessin et l’histoire de l’art à l’École supérieure d’art et design Grenoble-Valence. Depuis 2000, il propose des conférences dans les musées ou centres d’art, les établissements scolaires ou de formation, les associations... Ces conférences abordent aussi bien des sujets thématiques que monographiques.

Ces séances auront lieu le jeudi à 19h30 salle des fêtes de Saint-Ismier, chemin du Rozat, face à la mairie

1re séance Jeudi 3 octobre 2024 SÉCESSION VIENNOISE : vers un art total 1

Dans l’élan contestataire qui anime de nombreux artistes en Europe à la fin du XIXe siècle, la Sécession viennoise voit le jour en 1897. Portée notamment par Josef Hoffmann, Koloman Moser et Gustav Klimt, elle appelle à un art spirituel, moderne et authentique, qui rassemble toutes les disciplines. Ce courant est, par convention, rattaché à l'Art nouveau. Ce sera l’occasion de découvrir plus particulièrement les œuvres de G. Klimt et E. Schiele.

2e séance jeudi 7 novembre 2024 LE CUBISME : l’espace fragmenté

Le cubisme est sans doute le mouvement le plus décisif de l’histoire de l’art moderne. Héritant des recherches de Cézanne sur la création d’un espace pictural qui ne soit plus une simple imitation du réel, et des arts primitifs qui remettent en cause la tradition occidentale, le cubisme bouleverse la notion de représentation dans l’art.

3e séance Jeudi 12 décembre 2025 L’EXPRESSIONNISME : choquer davantage !

L’expressionnisme est moins un style qu’un courant, une expression du sentiment existentiel d’une génération montante. Au début du XXe siècle, les artistes expressionnistes cherchent, surtout en Allemagne, à exprimer des expériences élémentaires de manière inédite. Selon Max Pechstein, le choc, la provocation, la protestation des jeunes contre l’ordre ancien sont le moteur de l’expressionnisme. Travailler ! Extase ! Écraser les cervelles ! Mâcher, dévorer, engloutir, mettre en désordre...

4e séance Jeudi 9 janvier 2025 LE FUTURISME : l’utopie d’une humanité mécanique

Première contribution de l’Italie à l’art moderne européen, le futurisme est en même temps l’un des moteurs les plus puissants de celui-ci. Se développant en réaction aux courants naturalistes et académiques du XIXe siècle, il leur oppose une vision radicale, dynamique et résolument tournée vers l’avenir, comme l’évoque Carlo Carrà : « L’art du passé est une grande absurdité qui repose sur des principes moraux, religieux et politiques. Ce n’est qu’avec l’art futuriste que l’art naît réellement.

5e séance Jeudi 6 février 2025 LE CONSTRUCTIVISME : un homme nouveau ?

Le mouvement naît du rejet des excès décoratifs et ornementaux qu’il considère comme caractéristiques de l’art bourgeois. Face au néoclassicisme et à l’Art nouveau qui s’imposent dans le reste de l’Europe, il se crée un art basé sur la simplicité, des lignes épurées et des formes géométriques, inspiré du cubisme et du futurisme. Le constructivisme est devenu l’art officiel de la révolution russe après son triomphe et la manifestation esthétique de la nouvelle société socialiste. Les constructivistes considéraient l’art comme un autre outil de la révolution, qui pouvait et devait contribuer à la formation du nouvel ordre social et à la diffusion de l’idéologie socialiste.

6e séance Jeudi 13 mars 2025 LE BAUHAUS : vers un art total

« Bauhaus », que l’on pourrait traduire par « la maison de la construction » est un mot qui sonne un peu austère, un peu froid pour un français. Il cache pourtant une véritable révolution artistique, sans laquelle le design et l’architecture du XXe siècle n’auraient pas eu le même visage. Il a vu passer des artistes très célèbres, comme Wassily Kandinsky et Paul Klee, tous deux professeurs à l’école du « Bauhaus ».
La grande idée du Bauhaus, c’est de ne plus faire de distinction entre les beaux-arts, c’est à dire « l’art pour l’art », et les arts appliqués, c’est à dire l’art pour les objets. On apprend donc à créer des objets à la fois esthétiques, fonctionnels et innovants, destinés à une production en série, pour que l’art puisse entrer dans la vie quotidienne.

TARIF : 50 € par personne, pour le cycle de six conférences de 1h30 chacune (20 participants minimum).

INSCRIPTIONS :

Par correspondance de préférence :

  • télécharger le bulletin d’adhésion-inscription sur le site www.amitieculture.org
  • envoyer ce bulletin, accompagné d’un chèque de 12 € pour l’adhésion et d’un chèque de 50 € pour les conférences, à ACSI, Clos Faure, 38330 Saint-Ismier.
  • l’adhésion doit être réglée indépendamment des autres activités.
  • toute inscription non accompagnée de son paiement ne sera pas prise en compte.

Au forum des associations, samedi 31 août 2024 de 8h30 à 12h à l’Agora

Le soir même de la première séance

Télécharger le flyer logo pdf

Illustration : Paul Cézanne, 1897, Montagne Sainte-Victoire, huile sur toile (65 × 81 cm), Baltimore Museum of Art, Baltimore (Maryland)

 
 

Toutes les dates

Dates: Jeudi 3 Octobre 2024 19:30 - Jeudi 7 Novembre 2024 19:30 - Jeudi 12 Décembre 2024 19:30 - Jeudi 9 Janvier 2025 19:30 - Jeudi 6 Février 2025 19:30 - Jeudi 13 Mars 2025 19:30