Voyages et visites à venir

Vous trouverez ci-dessous la liste des voyages et visites à venir. Cliquez sur chaque lien ou reportez-vous à l'agenda en page d'accueil pour connaitre le détail de tous ces évènements

Une journée à Lyon

La visite a commencé sous un soleil estival par la nouvelle Université Catholique de Lyon UCLY, bâtie sur le site de l’ancienne prison St-Paul, fermée en 2009. Cette réhabilitation contribue à la modernisation de tout ce quartier dit de la presqu’île, en pleine évolution. On pourrait dire qu’elle constitue un beau symbole, de la répression à l’éducation, de l’enfermement à la liberté, la cour des exécutions capitales transformée en jardin ! L’architecte a su préserver une partie des anciens bâtiments (le plan en étoile, la chapelle...) tout en constituant un ensemble très moderne.

La visite s’est poursuivie par la gare Perrache toute proche (on nous a raconté que les quais servaient de « parloir sauvage » entre prisonniers et familles venues là échanger quelques phrases, montrer les enfants...). Le toit de la gare est un grand jardin, havre de paix au coeur de la ville.

Le déjeuner a été à la hauteur de la réputation de la célèbre Brasserie Georges.

L’après-midi, consacrée au Musée des Confluences, nous a permis encore une fois d’apprécier l’architecture avant-gardiste du quartier, et de cet édifice de style déconstructiviste dû à l’agence d'architecture Coop Himmelb. Un parcours très dense des collections (Origines —les récits du monde— Eternités —visions de l’au-delà— Espèces —la maille du vivant— Sociétés —le théâtre des hommes), a mis en valeur l’esprit du musée, qui veut nourrir la réflexion en juxtaposant paléontologie, minéralogie, zoologie, ethnographie, archéologie ou encore sciences et techniques. Cette visite a éveillé notre appétit et ne pouvait que donner envie de revenir, plusieurs fois sans doute, comme dans tout grand musée.

lyon1     lyon2


Croisière en Russie

Qu'elle fut agréable notre croisière en Russie au mois de mai, pleine de découvertes dans une ambiance décontractée et sympathique !

Dès notre arrivée dans la capitale russe, nous avons été accueillis à bord du "Kandinsky Prestige" par la traditionnelle cérémonie "du pain et du sel". Et pendant tout le séjour, nous avons été accompagnés, divertis, sollicités par une formidable équipe pleine d’énergie et de joie.

Nous avons découvert la ville de Moscou avec ses musées, ses églises si particulières décorées de leurs nombreuses icônes et la belle place Rouge toute illuminée le soir. Nous sommes entrés à l’intérieur de l'enceinte du Kremlin, véritable cité fortifiée au cœur de la ville et symbole du pouvoir, pour admirer l'ensemble des palais et des cathédrales.

Ensuite, nous avons emprunté la "voie des Tsars". C'est sous Staline que Moscou fut reliée à Saint- Petersburg par voies fluviales. Nous avons admiré les paysages sauvages de la Carélie et les petits villages traditionnels, passé 18 écluses, traversé deux lacs immenses. Nous nous sommes arrêtés à Ouglitch, petite ville historique fondée au Xe siècle, à Goritsy visiter le célèbre monastère orthodoxe féminin, le plus riche témoignage de l’architecture religieuse du XVe siècle et nous nous sommes arrêtés sur la petite île de Kiji, véritable bijou posé sur un écran de verdure qui possède l'une des églises en bois les plus extraordinaires de Russie : la Transfiguration du Seigneur coiffée de 22 bulbes. Et enfin nous nous sommes arrêtés à Mandroga pour découvrir le monde rural et artisanal de la Russie.

Notre dernière étape fut Saint- Petersburg, ville musée, l'une des plus belles du monde, qui nous a enchantés grâce à ses palais, son célèbre musée de l’Ermitage et ses canaux et rivières sur lesquels nous nous sommes baladés sous un soleil radieux.

À presque minuit nous avons eu la chance d’assister à un magnifique coucher de soleil, soleil qui se levait très, très, très tôt. Ce sont les yeux pleins d'étoiles que nous avons pris l’avion de retour.


Nous avons visité Bordeaux

En bateau, nous sommes passés sous les ponts, au fil de la Garonne, à partir du port de la Lune.

A pied, nous avons beaucoup marché. Nous avons découvert de belles avenues et de somptueux immeubles avec balcons en fer forgé et mascarons entre la place de la Bourse et la place du Parlement. La cathédrale Saint-André et le musée d’Aquitaine nous ont ouvert leur porte. Puis nous avons déambulé dans le quartier Saint-Pierre avec la curieuse église Notre-Dame, le passage Sarget, le Grand Théâtre bien sûr et le quartier des Chartrons propice à la flânerie.

A pied encore, nous avons découvert le Saint-Émilion médiéval avec son église monolithe. Le vin a fait partie du voyage.

Arcachon a fermé la marche, le vent était là, assez fort même, décourageant certains d’entreprendre un tour de bateau sur le bassin pour voir l’Ile aux oiseaux.

Les plus courageux se sont lancés à l’assaut de la dune du Pyla, un rêve pour certains…


Una giornata a TORINO

C’est sous un soleil resplendissant que nous sommes partis à TURIN le 14 mars 2018. Nous sommes arrivés pour le déjeuner aux pieds de La Mole Antonelliana, dont la flèche majestueuse domine une énorme coupole et culmine à 167m au-dessus de la ville. C'est l'un des plus hauts édifices en maçonnerie d'Europe, dont la construction commença en 1863. Prévue d’abord pour être une synagogue, elle finit monument public et symbolise maintenant la ville, à l'instar de la tour Eiffel pour Paris.

Nous avons ensuite passé quelques heures, dans la douceur printanière, à déambuler au long des larges avenues, des arcades et des places pour découvrir le centre historique de cette ville élégante, qui a servi pendant plusieurs siècles de capitale aux rois de Savoie et de première capitale italienne, après l’unité du pays.

Une pause « chocolat » nous a redonné des forces, Turin est la ville des maitres chocolatiers en Italie.

La fin de l’après-midi a été consacrée au musée du cinéma, abrité dans La Mole depuis 2000, dont le clou est sans doute l’accès par l’ascenseur vitré à la terrasse panoramique qui domine la ville à 70m et permet d’apercevoir les Alpes toutes proches.

Turin1   Turin2   Turin3


Escapade à LONDRES, automne 2017

Après un voyage en Eurostar, nous arrivons directement au cœur de la ville, gare Saint-Pancras, beau bâtiment de style néogothique.

Notre visite panoramique nous donne un premier aperçu de la ville : circulation dense, nombreux bus rouges à impériale et puis la Tour de Londres, colossale cité médiévale sur les bords de la Tamise, belle vue sur Tower Bridge et sur les gratte-ciels de Southwark ; Buckingham Palace apparait au fond de Saint- James Park derrière un parterre fleuri, puis Hyde Park bordé de maisons géorgiennes et par-ci, par-là des pubs colorés.

Nous avons visité Westminster Abbaye avec sa nef grandiose de style gothique flamboyant et ses innombrables gisants de personnages, ou royaux, ou célèbres ayant marqué l’Angleterre.

Au programme également un déjeuner dans China Town, un autre dans un pub typique à Coven Garden et une visite, trop rapide, au British Museum qui nous a tout de même permis de contempler la fameuse « Pierre de Rosette ».

Hampton Court Palace, avec ses magnifiques jardins à la française, nous a replongé dans l’histoire anglaise et plus particulièrement dans la période d’Henri VIII, tout en admirant son architecture gothique, Tudor et Renaissance, fruit de remaniements successifs de ses différents propriétaires.

Difficile de venir à Londres sans une petite halte chez Harrods et nous y sommes allés, pour le plaisir des yeux…

La dernière matinée a été consacrée à la visite de la cathédrale Saint-Paul, mélange d’architecture classique et baroque à la nef immense et à l’imposant dôme.

Et le moment du retour est venu avec notre rendez-vous avec l’Eurostar, nous laissant l’envie d’y revenir. Il y a tant de choses à voir encore.